Be Energy

Actualités et événements

Découvrez les dernières actualités et événements. En savoir plus sur nos centres d’innovation et de régénération.

BE ENERGY investit dans de nouveaux programmes R&D pour la régénération des batteries

Catégories : Entreprise | Greentech | Innovation | Toutes

22 septembre 2020
lauréat de TOTAL DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

Be Energy, via son enseigne Batterie Plus, est l’un des leaders de la régénération des batteries sur les technologies plomb et NiCad.
Seul fabricant français de régénérateurs de batteries, il est à l’origine de plus de 400 machines vendues à travers 52 pays dans le monde.
Fort d’une expérience inégalée, Batterie Plus aligne des références prestigieuses auprès des grands noms de l’industrie des télécoms ainsi que dans la manutention. Tournée vers l’avenir, l’entreprise marque sa vision et son engagement dans l’innovation avec le lancement de plusieurs programmes de recherche et développement dans des technologies NiMh et Li-Ion.

Battery regenerator R&D

Le besoin de nouvelles technologies NiMh et Li-Ion

Les technologies NiMh et Li-Ion représentent l’ensemble des batteries de véhicules hybrides ou électriques d’aujourd’hui et de demain.
La demande existe, notamment par rapport à la première génération des emblématiques Toyota Prius et autres véhicules hybrides sur le marché depuis plus de 10 ans.
Les batteries de fort voltage affichent des capacités dégradées qui impactent lourdement sur la consommation des véhicules électriques. En effet un VE qui, au départ, est sobre avec son fonctionnement hybride, devient un gros consommateur d’essence lorsque la batterie ne tient plus la charge et que celle-ci est sous recharge permanente en roulant, faisant ainsi augmenter la consommation !
La seule solution est le remplacement à neuf du pack de batteries chez le constructeur, soit un coût de près de 3000€ pour un pack.

La solution de régénération des batteries Be Energy /
Batterie Plus

À ce jour, peu d’acteurs en place sur le marché proposent des solutions alternatives qui consistent essentiellement au rééquilibrage ou au changement de modules.
Le but de Be Energy, à travers son enseigne Batterie Plus, est de proposer une véritable régénération de ces modules pour compléter la tâche à 100% et ainsi redonner une seconde vie à ces batteries.
Be Energy/Batterie Plus vient d’intégrer un jeune docteur en électrochimie en la personne de Thomas Favet, en charge du programme R&D.
Les essais sont réalisés sur des packs en provenance du marché, mais aussi sur des cellules ayant subi un vieillissement accéléré en chambre climatique au sein du LITEN (Laboratoire spécialisé sur le Lithium du CEA de Grenoble).
À ce jour, bon nombre d’acteurs de la filière ont manifesté leur intérêt sur le potentiel qu’offrirait un matériel de régénération des batteries de véhicules électriques.
Se positionnant comme une alternative économique, cette solution, créatrice de nouveaux emplois au service d’une économie circulaire et vers la résilience des territoires, permettra de réduire massivement les équivalents CO2 face au remplacement à neuf et au recyclage.